L’un des signes qui définit que la poitrine est trop lourde, est le signe de la bretelle du soutien-gorge. En effet, les patientes ayant une hypertrophie mammaire ont la marque de la bretelle du soutien-gorge au niveau des épaules. Après une chirurgie de réduction mammaire, bien souvent les patientes témoignent de leur plaisir d’avoir retrouvé leur féminité, de se sentir mieux dans leur corps et d’avoir une plus grande confiance en soi.

L’intervention de réduction mammaire est prise en charge par la Sécurité sociale lorsque la chirurgie permet le retrait d’au moins 300 grammes par sein.

Réduction mammaire à Rennes

30/12/2017

Modalités opératoires pour une réduction mammaire

  • Durée opératoire : entre 1h30 et 2h
  • Anesthésie générale
  • Hospitalisation de une à trois nuits
  • Port de soutien-gorge compressif pendant un à deux mois après l’intervention
  • Arrêt des activités sportives pendant un mois après l’intervention
  • Arrêt de travail de trois semaines en moyenne
  • Phase d’œdème classique les premiers mois, approche du résultat final à partir de trois mois après la chirurgie

Questions sur la réduction mammaire

Est-ce que le Dr Vincent Dellière met des drains dans cette intervention ?

Oui dans la majorité des cas, il y aura un redon par côté qui permet d’éviter la survenue d’un hématome.

Est-ce que cette chirurgie est douloureuse ?

La chirurgie de réduction mammaire n’est pas très douloureuse et la prise de Paracétamol est suffisante pour ne pas avoir dégaines après l’intervention. La chirurgie mammaire peut être plus douloureuse lorsque l’on intervient sur le muscle grand pectoral situé sous la glande mammaire (par exemple dans la pose de prothèses mammaires). Ce n’est pas le cas dans la réduction mammaire.

J’ai peur de cette chirurgie à cause des cicatrices.

C’est vrai que pour réaliser une réduction mammaire qui va enlever plusieurs centaines de grammes voire plusieurs kilos, nous sommes obligés de réaliser des cicatrices. Celles-ci ont une forme d’ancre de marine, c’est à dire un rond autour de l’aréole avec une ligne qui descend vers le sillon du sein et une ligne le long du sillon du sein. L’ensemble de cette cicatrice sera caché dans le soutien-gorge ou le maillot de bain, et est très accepté par rapport au bénéfice de l’intervention. Le trait cicatriciel s’estompera de plus en plus au fil des ans. Enfin, le Dr Vincent Dellière en tant que Chirurgien Plastique et Esthétique met tout en œuvre pour vous assurer la plus belle cicatrice possible. Néanmoins, les cicatrices dépendent également de la capacité de cicatrisation propre de chaque personne.

Faut-il arrêter de fumer ?

Oui au moins un mois avant l’intervention et un mois après, sinon cela augmente le risque d’infection et de mauvaise cicatrisation.

Peux-t-on allaiter après une réduction mammaire ?

Il existe plusieurs techniques pour réaliser cette chirurgie. Le choix de la technique se fait en fonction de votre morphologie, de l’importance de l’hypertrophie mammaire et des avantages/inconvénients de chacune. Quoi qu’il en soit, la capacité d’allaiter peut être altérée et certaines techniques peuvent conserver des plus grandes chances d’allaitement que d’autres.

Je souhaite avoir encore un enfant, dois-je faire la chirurgie avant ou après ?

Lorsqu’il existe un projet d’enfant à court terme, il faut privilégier la chirurgie après grossesse. En effet, la grossesse va modifier le volume mammaire et risque de modifier le résultat de votre opération. Si le projet d’enfant est à moyen ou long terme, il faut alors évaluer avec votre chirurgien, les bénéfices liés à la réduction mammaire par rapport à votre gêne.

Vais-je retrouver ma sensibilité au niveau des seins et des mamelons ?

Il faut souvent plusieurs mois en moyenne pour retrouver la sensibilité au niveau de sa poitrine. Au niveau des mamelons et de l’aréole, cela peut être un peu plus long. Cela dépend aussi de la sensibilité présente avant chirurgie. En effet, l’hypertrophie mammaire entraînant une distension des seins, entraîne par la même occasion une distension des petites fibres nerveuses responsables de la sensibilité. Celles-ci sont peuvent donc être fragilisées voire abîmées avant même toute chirurgie.

Chirurgie du sein

Chirurgie du sein

Découvrez
nos vidéos

Des techniques chirurgicales maîtrisées au savoir-faire reconnu, découvrez nos vidéos en chirurgie esthétique et en médecine esthétique.

Aperçu vidéo augmentation mammaire Docteur Vincent Dellière
Aperçu vidéo épilation laser Docteur Vincent Dellière
Aperçu vidéo cryolipolyse Docteur Vincent Dellière
Aperçu vidéo peeling Docteur Vincent Dellière